Ma critique du film 10 Cloverfield Lane

10 Cloverfield lane sorti en 2016, est en quelque sorte un film de la même famille que Cloverfield sorti en 2008.

A propos du film :

Réalisé par Dan Trachtenberg et produit par le grand JG Abrams, 10 Cloverfield lane met en vedette John Goodman qu’on peut voir dans le très mauvais Love the Coopers l’an dernier, Mary Elisabeth Winstead de la série the return, et John Gallahger Junior qu’on a pu voir dans la série télé The Newsroom. C’est un film très mystérieux qui raconte l’histoire d’une jeune femme qui se réveille dans une cave souterraine après avoir été victime d’un accident de voiture et elle craint d’avoir été kidnappée.

Mes impressions sur 10 Cloverfield lane :

Ce film, dont vous pouvez voir la bande annonce ici, représente l’exquise sensation de surprise totale devant un grand écran puisque de nos jours, les teasing, les trailers, les promotions font qu’on a un peu de mal à être vraiment surpris de ce qui se passe, et à ce niveau-là, Dan Trachtenberg nous offre un huit clos exceptionnel, c’est très intense psychologiquement, les personnages sont très travaillés. C’est sacrément bien fait, les mouvements de caméras sont très sobres, très simples mais extrêmement efficaces. On a quelques scènes cultes dans un film de ce style. C’est un film qui est malsain de base puisqu’on ne sait jamais à qui se fier, c’est vraiment un huit clos avec un suspens intense à la Hitchcock avec une musique qui entoure à peu près chaque scène du film. On n’en revient pas de ce qui se passe dans le film, tellement il est intéressant et novateur. 10 Cloverfield lane est un film presque intimiste avec une performance d’acteurs incroyables, on est vraiment avec eux, ça nous incite et nous encourage à prendre parti. Devant 10 Cloverfield lane, j’ai eu le souffle coupé, je me suis sentie comme enfermer avec eux, c’est un film qui va provoquer des sensations aux spectateurs, c’est vraiment le but du film je pense. Ce film m’a captivé de la première à la dernière minute d’un excellent suspens de science-fiction avec un scénario bien ficelé, une intrigue qui a piqué ma curiosité. C’est un excellent rôle pour John Goodman et Mary Elizabeth Winstead m’a beaucoup fait penser à l’actrice Zooey Deschanel. Ce n’est pas un film d’horreur mais il y a plusieurs scènes qui sont vraiment très stressantes, et souvent dans ce genre de film mystérieux, on vient tout gâcher dans les dernières quinze minutes qui heureusement n’est pas le cas ici. Cloverfield sorti en 2008 avait connu un certain succès, la caméra bougeait beaucoup, ce qui m’avait beaucoup inspiré à l’époque. Mais il y a très peu de lien entre le premier film et celui-ci, on laisse tomber la caméra qui tremble, et si vous n’avez pas vu le premier, il n’y a aucun problème pour voir 10 Cloverfield lane.

C’est vraiment un des meilleurs films que j’ai vu en 2016. C’est un cinéma simple mais terriblement efficace, Dan Trachtenberg nous sert quelque chose avec une caméra qui bouge très peu, des plans qui sont assez lents et proches des corps, des personnages. A conseiller pour les fans du genre. Ou sinon, si vous préférez les histoires drôles, regardez celui-ci.

critique-10-cloverfield-lane